Vous lisez 60canards.com, Monsieur ?

Publié le par
facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Le portail fédéral belge, Belgium.be, vient de subir une refonte consistante.

Le thématique semble dominer l’institutionnel, qui se résume à quelques entrées : « Pouvoirs publics », « Connaître le pays », « International ». J’aime cette simplification.

L’approche par audience (citoyens, entreprises, fonctionnaires) a été abandonnée.

Un accent est mis sur la temporalité des contenus (la déclaration d’impôts et la préparation des vacances, actuellement, à la une).

Chers lecteurs(trices), votre avis sur cette nouvelle architecture m’intéresse.

Le premier Ministre Yves Leterme a présenté, il y a trois jours, le nouveau portail. Et, coïncidence saisissante, il a pris comme exemple l’enregistrement d’un contrat de bail en ligne, sujet que j’avais évoqué à peine deux jours auparavant.

Au niveau du moteur de recherche, le problème est réglé.

C’est trop d’honneur, Monsieur le Ministre, que de répondre aussi promptement aux critiques de 60canards.com ;-)

3 réflexions au sujet de « Vous lisez 60canards.com, Monsieur ? »

  1. mihai

    En effet, c’est flagrant comme coïncidence, mais la preuve que l’exemple mentionné lors de l’article en question (et non pas seulement la 60e à suivre !) est justifié pour une meilleure expérience utilisateur.

    J’ai des doutes toutefois que mr le 1st ministre s’est penché sur le sujet, et que les professionnels (l’équipe de 15 rédacteurs web) sont derrière tout ça (au moins, un qui a réécrit l’ensemble du portail me lit en ce moment ?)

    Je dirais que le nouveau portail est plutôt bien réussi, mais ne justifie pas son prix en terme de fonctionnalités, bref indirectement je pense que tout citoyen belge y a participé (ce ne sont pas des fonds privés qui ont financé ce projet? si ?), mais la moindre de choses serai qu’on reconnaisse sa langue de navigation pour le rediriger vers le contenu spécifique dans sa langue. Le multilanguage n’est pas le point fort de ce nouveau portail;

    Répondre
  2. Sébastien Bervoets

    Comme encore beaucoup (trop) d’applications publiques aujourd’hui, le multi-langage n’est vraiment pas leur point fort alors que tous les moyens techniques sont là et ne demande qu’à être utilisés.

    Répondre
  3. dg

    1- S’agissant de l’initiative Belgium.be, elle est fort louable et bien compréhensible vis à vis de l’extérieur comme de l’intérieur, sachant toutes les péripéties que votre pays a connues pour mettre en place un Gouvernement. Elle donne le sentiment d’une volonté d’afficher clairement et rapidement la couleur, tout en conservant une certaine neutralité et en s’offrant le luxe d’un portail avec ce que cela recouvre : exhaustivité, richesse d’information, accessibilité…

    2- La sélection par les langues me semble tout à fait judicieuse, compte tenu là encore des spécificités multi facettes de votre population. Je trouve cela performant, même en première page. Cela dit, se cachent peut-être des velléités politiques dont le secret d’alcôve et les enjeux diplomatiques m’échappent…

    3- Sur le plan strict de l’agencement web, une fois parvenu sur la page d’accueil, clarté, ergonomie sont au rendez-vous et donnent franchement envie de continuer les recherches. Choix des couleurs douces, maitrise des images et taille des blocs confortable pour une lecture synthétique concourent à faire de ce site un lieu attractif.

    4- Alors que notre chère France, embourbée par son passé technocrate et administratif ne réalise qu’un site orienté "démarches administratives" via http://www.service-public.fr, votre Belgique assume le choix d’afficher son nom en point BE. Remarquable.
    Au niveau du référencement, il y a malgré tout encore du boulot face au géant Wikipedia puisque :
    A la requête "portail France" sur Google.fr, le lien en tête est : fr.wikipedia.org/wiki/Portail:France. A la requête "portail Belgique" sur Google.fr, le lien en tête est : fr.wikipedia.org/wiki/Portail:Belgique.

    5- Au clic du lien "culture" sur votre portail Belgium.be, une page introuvable (erreur 404) joue les trouble-fêtes et fait perdre au site sa substance en renvoyant les internautes vers d’autres sites plus pointus et étoffés.

    6- Merci de m’avoir préciser que le Hardy responsable de la presse francophone au sein du Gouvernement n’est en réalité que votre homonyme. Pure coïncidence donc…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>