La redondance des titres : désastreux

Publié le par
facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Recherchez « grippe » sur le site Europa (portail des institutions européennes) :

Tous les documents trouvés sont identifiés par le même titre : « Rapid – Press Releases – EUROPA ».

Il vaudrait 100 fois mieux indiquer le titre du communiqué lui-même.

Recherchez « grippe » sur le site du Parlement européen :

Les résultats sont nettement plus exploitables, grâce à des titres consistants, différenciés, dans lesquels apparaissent le mot clé recherché.

Morale de l’histoire : vous avez beau posséder un moteur de recherche performant, si les titres de vos documents sont mal pensés, les utilisateurs peineront à trouver l’information dans votre espace interne. Prévoyez un titre unique pour chaque document.

Le problème se pose aussi bien pour les intranets que pour les sites web publics.

Vous désirez en savoir plus sur les techniques d’écriture favorisant les recherches?

Participez à notre formation « Ecrire pour le web ».

2 réflexions au sujet de « La redondance des titres : désastreux »

  1. David Cohen - Companeo

    Hello
    Ce que les moteurs retiennent comme TITRE c’est le TITLE. La redondance des TITLE est nulle, c’est OK et Google nous les signale d’ailleurs dans le Webmaster Tool…
    Google aime que chaque page serve à qq chose, il aime la diversité vs le dupliqué…
    Et il en fait un principe majeur.

    2 textes que je viens de lire sur ton blog commencent par
    "Lors de mes formations "écrire pour le web" "
    avec un lien sur "écrire…", excellent début …pour Google et le tx de transfo.
    WRI commence aussi ses news par un paragraphe sur ses formations =>> tx de transfo
    …. comme quoi ça sert aussi de répéter ;)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>