Qualité ou pertinence ?

Publié le par
facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Qualité et Pertinence sont des demi-soeurs.

Elles sont souvent associées.

Elles participent toutes deux à l’efficacité d’un contenu, mais d’une manière légèrement différente.

La qualité

La qualité est une notion en apesanteur, relativement indépendante du contexte et des objectifs.
La qualité fait l’objet de normes.
La qualité, c’est le respect des cadres ISO.
La qualité, c’est respecter l’orthographe, fermer correctement les balises HTML, détourer proprement les photos, éviter les erreurs 404.

La pertinence

La pertinence introduit la relativité.
Un contenu est pertinent par rapport à quelque chose.
La pertinence, c’est l’adéquation du contenu avec ce qui est recherché et attendu
Une page est pertinente parce qu’elle remplit la promesse contenue dans l’hyperlien qui l’annonçait, par exemple.

La qualité d’un pantalon, c’est qu’il ne déteindra pas au lavage.
La pertinence du pantalon, c’est qu’il est à la mode.

La qualité de cette viande de porc réside dans sa fraîcheur.
Mais elle sera peu pertinente pour accueillir un ami musulman.

La qualité, c’est écrire un titre de moins de 8 mots qui tient sur une seule ligne, et le baliser <H1>.
La pertinence, c’est que ce titre parle au public visé.

La qualité, par son côté normatif, est facile à objectiver, mesurer, automatiser.
La pertinence l’est moins.

Faut-il privilégier la qualité ou la pertinence ?

Voilà une question au coeur de l’intelligence des moteurs de recherche.
A pertinence égale, la qualité démarquera-t-elle les uns et les autres ?
Un contenu 75% pertinent avec un indice qualité de 95% devra-t-il primer ou s’incliner devant un contenu 95% pertinent mais avec un indice qualité de 60% ?
Quelle est votre expérience de ces notions ?

Pour ma part, ce qui m’intéresse dans cette réflexion, c’est de dépasser la notion de qualité absolue, qui apparaît vite insuffisante. J’ai souvent entendu associer la qualité d’un site web au simple respect des standards d’accessibilité et d’ergonomie, par exemple. A mes yeux, c’est insuffisant. La qualité formelle doit trouver son prolongement dans la pertinence, à savoir une qualité ramenée aux objectifs.

3 réflexions au sujet de « Qualité ou pertinence ? »

  1. Delphine Malassingne

    Voilà qui est intéressant. Je n’avais pas pensé à mettre en regard ces deux notions.
    La qualité est effectivement objective.
    Pour ce qui est de la qualité web (dont je m’occupe), elle est pour moi à la fois :
    – au service de l’internaute (expérience utilisateur)
    – au service des objectifs du site (souvent business, mais pas que)
    – au service des équipes de production (industrialiser, faciliter, outiller)
    (1)

    (Donc quelque chose qui va au-delà du "simple respect des standards d’accessibilité et d’ergonomie") ;)

    La pertinence pour moi rentrerait donc le service à l’internaute et serait liée à l’expérience utilisateur.
    Si on se réfère au schéma de Morville (http://www.lesbonnesfrequentatio... ), ce serait la désirabilité. Si on se réfère au modèle VPTCS de Temesis (http://www.temesis.com/ ), ce serait certainement dans la perception et les contenus.
    Avec bien sûr, de ce que je comprends de la description de la pertinence indiquée si dessus, toute un aspect marketing.

    Pour ce qui est des moteurs de recherche, je n’aurais pas de retour d’expérience là-dessus. J’ai néanmoins l’impression que ce que les algorithmes des moteurs visent, c’est plus la pertinence que la qualité. Je pense, notamment, à la puissance du "linking" et à la prise en compte de plus en plus forte des dimensions sociales.

    (1) Pour compléter ma vision, j’ai fais une fiche de poste du métier de Responsable qualité web : articles.nissone.com/2011…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>