Optimiser un site en plusieurs langues

Publié le par
facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Référencer un site multilingue peut se faire de différentes façons :

  1. Création d’un nom de domaine pour chaque langue
  2. Création d’un sous-domaine pour chaque langue
  3. Création d’un répertoire pour chaque version linguistique
  4. Création de pages multilingues

1. Création d’un nom de domaine pour chaque langue

Chaque site possède un nom de domaine et est réalisé dans une (seule) version linguistique qui lui est propre.
Exemple pour la Grande Région :
blog.60canards.com.com/ pour la version anglaise avec pour cible les Etats-Unis
blog.60canards.com.fr pour la version française avec pour cible la France
blog.60canards.com.de pour la version allemande avec pour cible l’Allemagne
blog.60canards.com.be pour la version néerlandaise/ou française avec pour cible la Belgique (la situation se complique pour les pays bilingues ou multilingues)

  • Les avantages :
    Chaque site a sa langue propre et n’interfère pas avec les autres sites.
  • Les inconvénients :
    - La situation peut poser problème pour les pays bilingues ou multilingues comme pour la Belgique : un site en .be ne peut pas avoir en même temps une version en français et en néerlandais.
    - La multiplication des noms de domaine engendre des coûts supplémentaires.- L’acquisition des différents noms de domaine dans différents pays peut être compliquée.
    - Le nom de domaine doit être (encore) disponible dans les différents pays.

2. Création d’un sous-domaine pour chaque langue

La création de sous-domaines par version linguistique donne un résultat du type :
fr.blog.60canards.com pour la version française avec pour cible la France
de.blog.60canards.com pour la version allemande avec pour cible l’Allemagne
be.blog.60canards.com
pour la version néerlandaise/ou française avec pour cible la Belgique

On maintient alors le blog.60canards.com pour la version anglaise avec pour cible les États-Unis.

  • Les avantages :
    - Acquisition d’un seul nom de domaine et création d’autant de sous-domaines qu’il y a de langues.
    - Adresses des sous-domaines facilement mémorisables par rapport à une URL qui serait longue et complexe.
  • Les inconvénients :
    Les sous-domaines ne sont plus considérés comme des sites à part entière : les liens entre sous-domaines sont considérés comme des liens internes.

3. Création d’un répertoire pour chaque version linguistique

La création d’un répertoire par langue implique l’existence d’un seul nom de domaine, ce qui donnera :
blog.60canards.com pour la version anglaise avec pour cible les États-Unis
blog.60canards.com/fr pour la version française avec pour cible la France
blog.60canards.com/de
pour la version allemande avec pour cible l’Allemagne

  • Les avantages :
    Acquisition d’un seul nom de domaine et création d’autant de répertoires qu’il y a de langues.
  • Les inconvénients :
    - La page d’accueil s’affiche dans la langue par défaut. La langue par défaut est a priori celle amenant le plus de visiteurs. L’internaute a la possibilité de choisir sa langue par la suite. Le choix de cette langue n’est pas toujours politiquement facile surtout dans un pays comme la Belgique : - ).
    La page par défaut propose le choix des autres langues via des liens ou des drapeaux : autant éviter les menus déroulants qui sont un frein au référencement. Mieux vaut éviter les pages d’arrivée sans contenu présentant uniquement le choix de langues (une page avec 3 drapeaux ou « choisissez votre langue » et 3 langues disponibles : qui n’apportent rien à l’internaute ni aux moteurs !

4. Création de pages multilingues

Les pages multilingues posent un problème de référencement, bien que les moteurs parviennent à distinguer l’inclination ou prédominance d’une langue par rapport à une autre.

Le contenu des pages est un élément essentiel du référencement : il faut intégrer des mots clés spécifiques pour chaque langue sur chacune des pages, renseigner des balises titres pour chacune des langues déclinées, optimiser les attributs alt, rédiger une meta description, etc.
Difficile à réaliser pour des pages multilingues.

Á proscrire absolument !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>